UN DE MES ARTICLES (AU HASARD) :

Et si la connaissance était le nouveau pétrole ?

" La nature est une bibliothèque, lisons-la au lieu de la brûler. "

Idriss Aberkane nous parle d'économie de la connaissance et de biomimétisme.
Une idée folle vous dites ? Elle est pourtant bien mise en pratique par la Corée du Sud qui est le seul pays au monde à avoir son ministère de l'économie de la connaissance et qui exporte aujourd'hui 20% plus que la Russie, avec pourtant 171 fois moins de territoire...

Pour les plus intéressés regardez même TOUTE la conférence ici :

https://youtu.be/vi39Z0i0G1s

Et encore mieux, une conférence de plus de 2h, très intéressante :

https://youtu.be/dM_JivN3HvI

Une citation sympathique de cette conférence :

A l'école vous êtes notés sur ce que vous avez laissé. Si vous avez tout mangé, vous avez 20, mais tout ce que vous avez laissé ça fait des points en moins, et si vous avez moins de 10 vous redoublez. [...] Vous avez un buffet de connaissances qui est là... sauf que votre appétit on s'en fout. [...] Y'a un volume de connaissances, il faut l'absorber qu'il vente, qu'il pleuve ou qu'il neige.
Aujourd'hui, notre mode d'enseignement est basé sur ce modèle là. [...]

Du coup vous avez deux types d'étudiants grosso modo, y'a ceux qui arrivent à l'école avec de l'appétit, avec eux ça va bien se passer... et ceux qui arrivent sans appétit, vous allez leur donner une crise de foie et les dégouter de la connaissance.
Les maths c'est un peu comme le caviar ou le chocolat ou le café de la connaissance. Donnez du chocolat noir à un bébé, il va le recracher tout de suite, parce que c'est amère, il faut apprendre à aimer ce goût. Mais une fois qu'on l'a aimé, c'est un des aliments intellectuels les plus délicieux ! Le problème c'est que si vous forcez un bébé à avaler du chocolat noir jusqu'à 7 ou 8 ans, là toute sa vie il va détester ça ! C'est exactement ce qu'on fait avec les maths en France...
Pourquoi ce modèle ? Parce qu'il est industriel. Et qu'il vient de la révolution industrielle, c'est tout. Tous les pays qui se sont industrialisés vite ont un système éducatif violent. La France, le Japon, la Corée, la Chine. [...] On enseigne pour le produit intérieur brut.

Le site d'Idriss Aberkane : http://idrissaberkane.org/index.php/fr/

Source : Monsieur Troll (Facebook) https://www.facebook.com/MonsieurTroll


Remarque : un commentaire intéressant de Philippe MATHIEU, qui invite à être prudent, comme toujours :

En soi, cela parait révolutionnaire et porteur d'espoir. Mais j'ai quand même quelques doutes sur les motivations du bonhomme et surtout, je me demande par qui (ou par quoi) il est téléguidé.
Il a ses entrées sur pas mal de médias et il a fondé une société qui travaille avec de nombreuses entreprises qui bousillent la planète en faisant du pognon (PWC Suisse, France, Luxembourg, Alexander FORBES, MEDEF, APM, ENGIE, AMUNDI, GDF, EIFFAGE, CHANEL, KIABI, CJD, GSK, CERA, KEYPEOPLE, BCG…). Bref. J'espère qu'il est sincère et qu'il n'est pas récupéré, et surtout pas téléguidé pour faire avancer plus vite ce fameux projet de Nouvel Ordre Mondial qui peut aussi passer par ce genre d'étape "révolutionnaire et pacifiste" afin de mieux nous utiliser pour le business.
Ça me fait un peu penser au transhumanisme qui a le vent en poupe aujourd'hui.
D'autre part, j'ai trouvé son analyse de la guerre de sécession, avec la richesse qui s'en est suivie des états du nord par rapport aux états du sud, très simpliste pour ne pas dire très enfumeuse. C'est beaucoup plus compliqué que ça et son explication ne se rapporte finalement qu'au business qui s'en est suivi... Mais bon...


EDIT DU 24/10/2016 : une suite à cet article a été publié, et fait écho au commentaire ci-dessus.

•  A lire en cliquant ici  •